Villa D’Este + Villa D’Hadrien

Patrimoine de l’Unesco, c’est un exemple parfait des villa du XVIème siècle, riche de fresques maniéristes. La villa et le jardin, célèbres à juste titre depuis leur réalisation, sont signés Pirro Ligorio qui débuta les travaux en 1550 pour le cardinal Hippolyte d’Este : ils ont inspirés la mode du jardin “à l’italienne” dans toute l’Europe et sont célèbres pour les extraordinaires jeux d’eau.

FONTAINE DU BICCHIERONE

attribuée à Gianlorenzo Bernini, elle est en forme de grande coupe placée au début des escaliers qui conduisent aux jardins à l’italienne.

LA ROMETTA

une représentation imaginaire de la Rome antique. Elle représente, au centre de jeux d’eau courante, un bateau en marbre symbolisant l’Ile Tibérine, entouré de fausses ruines romaines et de complexes jets d’eau.

L’OVATO

une structure semi-circulaire organisée sur trois étages entre lesquels s’écoule l’eau, formant une imposante scénographie autour d’un haut jet d’eau central. Les bords des bassins sont décorés de céramiques vitrées du XVIème siècle.

FONTAINE DE NEPTUNE ET FONTAINE DE L’ORGUE

la plus théatrale et imposante de toutes les fontaines. Située à l’extrémité des bassins, elle lance ses puissants jets vers la terrasse du dessus, où l’orgue mecanique exécute (à horaires fixes) des mélodies crées par l’eau de cette meme fontaine.

FONTAINE DES DRAGONS

quatre grands dragons de pierre, réunis autour d’un jet central, lancent de l’eau par leur bouche au centre du bassin, entouré de deux escaliers. Réalisée en moins d’un mois pour la visite du pape Grégoire XIII Boncompagni, dont le blason représente justement un dragon.

LES 100 CANAUX

une longue enfilade de 100 bouches d’eau borde l’allée supérieure, projetant de l’eau sur trois niveaux différents, couvertes de fougères cheveux de Venus et décorées des symboles de la famille d’Este, le lys et l’aigle.

PECILE

du grec “stoà pekilè” qui signifie portique peint, c’est une reconstruction du fameux portique avec colonnes et fresques d’Athènes. Le mur conservé se dresse sur un terrassement colossal d’un coté de la colline.

LES 100 CHAMBRES

les salles sont aménagées dans le terrassement de la colline du Pécile. Accessible seulement de l’extérieur, à travers escaliers et balcons en bois, c’était les logements de la servitude.

THEATRE MARITIME

c’est le plus suggestif parmi les édifices de la villa. Un fossé rempli d’eau, avec une petite ile au centre pourvue d’une habitation où l’empereur se retirait quand il voulait s’isoler.

THERMES D’HELIOCAMINUS

thermes intéressantes, dont l’eau était chauffée par la lumière du soleil.

GRANDES THERMES

imposantes salles avec voute en croisé et stucs encore visibles en certains points.

CANOPE

reproduction d’une célèbre localité de l’Egypte. Orné d’une colonnade et de statues, parmi lesquelles les copies des cariatides de l’Erechtheion d’Athènes, le lac central était complété d’un grand nymphée avec triclinium estival et peut etre d’un temple dédié à Serapis.

4oraico1raico2raicco3raico4raico5raico5raico5raico1raico2raicco3raico4raico5raico5raico5ra